Psychologie clinique

Quelle pratique ?

La psychologie clinique étudie les processus de transformations psychiques dans la singularité de l’individu, par rapport à son histoire et son monde relationnel.

Le psychologue acquiert des connaissances pratiques et théoriques sur le fonctionnement du psychisme. Il remet en question ses connaissances à chaque rencontre pour préserver l’échange singulier entre lui et la personne qui vient le consulter.

Le but du psychologue n’est pas de définir une norme ou de classifier un dysfonctionnement, mais bien plutôt d’accueillir avec neutralité et bienveillance.

Psychothérapie(s)

Diversité

Il existe de nombreux types de psychothérapie. Certaines sont orientées vers le conseil et l’assistance, d’autres vers l’analyse et l’accompagnement. Le but est toujours de rechercher une meilleure compréhension de notre fonctionnement.

L’objectif d’une thérapie est d’abord de répondre à une demande, à un mal-être ou à une souffrance. Ensuite il s’agit d’élaborer un parcours de transformation pour atteindre les buts identifiés. Puis le travail thérapeutique peut avoir lieu à travers un dialogue où est pris en compte le vécu actuel du patient et où il est recherché une transformation des représentations.

.

Psychologue, psychiatre, psychanalyste

Identités

Le psychologue est titulaire d’un Master 2 (bac+5). 5 années d’étude au minimum pour acquérir des techniques et des théories sur le fonctionnement psychique. Il est thérapeute et peut se spécialiser à travers sa pratique et des formations annexes. A la différence du psychiatre il ne délivre pas de médicament. Il lui appartient de choisir son orientation dans un courant thérapeutique en fonction de ses valeurs, ses convictions et ses sensibilités.

En tant que médecin, le psychiatre a franchi toutes les étapes du cursus des études de médecine (6 années). La spécialité psychiatrie fait l’objet d’une formation en 4 ou 5 ans qui inclut de très nombreux stages dans les services hospitaliers et services de garde. En tant que médecin le psychiatre est habilité à délivrer des psychotropes.

Le psychanalyste doit avoir effectué une analyse personnelle lui permettant de bien comprendre les mécanismes de son inconscient. La formation est assurée dans le cadre de l’une des sociétés de psychanalyse ou d’écoles psychanalytiques. Il doit en outre commencer à pratiquer les analyses sous le contrôle d’un analyste superviseur ou d’un groupe d’analystes, selon l’école. Il doit également entreprendre un travail de recherche clinique et théorique continu avec d’autres analystes pour compléter sa formation. Aucune disposition légale ne réglemente la pratique de la psychanalyse en France.