Pourquoi entreprendre une thérapie ?

Il n’y a ni de bonnes ni de mauvaises raisons de consulter un psychologue ou de vouloir engager une psychothérapie. Il y a avant tout un motif, un besoin.

Pour savoir pourquoi entreprendre une thérapie vous pouvez identifier des difficultés dans votre quotidien ou avoir des peurs qui vous semblent irrationnelles.

Vous pouvez vous sentir déprimé ou stressé et bien que vous connaissiez les raisons d’un tel état, rien ne s’améliore. Vous pouvez avoir subi une épreuve qui vous a marqué et le temps ne parvient pas à effacer la douleur. Vous pouvez avoir envie de vivre votre vie autrement et vous désirez être accompagné dans ce changement. Vous pouvez également avoir du mal à contrôler votre rapport à la nourriture. Vous pouvez avoir des douleurs que les médicaments n’arrivent que partiellement à diminuer …

Il y a une multitude de raisons qui peuvent vous pousser à consulter un psychologue. C’est d’ailleurs le sujet du premier rendez-vous que d’évoquer votre demande et de convenir de la thérapie à engager.

Un soulagement

C’est le premier sentiment éprouvé lorsqu’on commence la thérapie. Avoir pu déposer ses questions, sa souffrance et avoir pu partager avec quelqu’un d’extérieur produit un profond sentiment de soulagement.

Une compréhension

Le soulagement ne fait pas tout, il n’explique pas pourquoi nous souffrons. Voilà pour quoi est fait la thérapie : rechercher une compréhension de ce qui nous arrive. C’est en trouvant un sens à nos expériences ou plus simplement en comprenant pourquoi cela nous arrive que petit à petit se construit une nouvelle façon d’envisager les problématiques de vie.Tout commence par l’identification des difficultés, des troubles ou des souffrances éprouvées.

Cela peut aussi bien se caractériser par un mal être généralisé sans réelles causes comme par des souffrances occasionnées par un événements précis.

Le plus souvent cela se traduit en mots simples et en ressentis parfois physiques. Un sentiment de lassitude, un ras le bol, une impression d’oppression. L’impossibilité d’opérer un choix personnel ou professionnel.

Chaque demande est unique et nécessite une analyse particulière, c’est ce qui occupera le temps de la première rencontre. A ce sujet vous pouvez suivre ce lien pour avoir plus de précision.

Une transformation

Le but visé de la thérapie est d’apporter les moyens de transformer son rapport aux questions complexes qui ont décidé l’engagement thérapeutique. La transformation se mesure en revenant sur ce qui a motivé la démarche thérapeutique et en comparant avec l’état actuel des questionnements. La transformation est graduelle, elle est le fruit d’un travail d’élaboration.

Demandez un renseignement

ou un rendez-vous